Les Contes Interdits – Mon top 5

J’ai découvert la littérature horrifique il y déjà plusieurs années. Je dévorais les livres de Patrick Sénécal, j’ai ensuite bercé mes soirées dans les romans de la série Cobayes, et maintenant, j’ai terminé les 14 livres disponibles des Contes Interdits. Faut avouer que le confinement a beaucoup aidé à la lecture des trois derniers! Je ne me prends pas pour une critique littéraire, mais je vous fais ici mon top 5 des 14 livres que j’ai lus jusqu’à présent. le choix a été difficile puisque ce sont toutes des oeuvres que j’ai appréciées de différentes façons et pour des raisons bien distinctes, mais voilà, je me lance!

#5: Peter Pan – Simon Rousseau

Peter Pan a marqué mon entrée dans le monde des Contes Interdits. J’y trouve une histoire pour enfants noircie par différents phénomènes sociaux comme la toxicomanie, le proxénétisme, la délinquance et le sentiment d’invincibilité de nos adolescents. Des scènes qui resteront gravées dans ma mémoire par leur intensité et leur envie de choquer nos moindres fibres conservatrices. Les scènes de violence sont bien placées, servent à l’histoire et les personnages étaient bien travaillés, complexes et recherchés.

#4: La Belle Au Bois Dormant – L.P. Sicard

Une histoire fascinante par son doux mélange avec la science et la technologie de modification génétique. Avec tout ce qui se passe présentement dans le monde, et probablement dû au fait que je suis enceinte, cette histoire est venu me faire frémir dans mes peurs les plus irrationnelles, mais pourtant si possibles. Un enfant qu’on pourrait modifier sans la certitude de n’avoir pas créé pire, les scientifiques, prêts à tout pour avancer leurs recherches et ayant leur propre agenda ont rendu le tout très près de notre réalité. Dès que l’on croit que nous avons compris, l’auteur sait nous surprendre avec une fin encore plus choquante et gore à souhait!

#3: La Reine Des Neiges – Simon Rousseau

Wow! Simon Rousseau a encore réussi à me charmer avec un conte qui ose inclure des enjeux sociaux et en y ajoutant toute la vérité troublante associée aux pensionnats autochtones. L’ajout du surnaturel dans ce roman est juste à point, n’étant pas trop loin de ce qu’on pourrait s’attendre d’une légende sur les profondeurs des forêts de l’Abitibi. De plus, sa plume a su me tenir en haleine durant toute sa narration remplie de surprises, de mystères, de personnages troublés et de péripéties bien placées.

#2: Hansel et Gretel – Yvan Godbout

Je ne cherche pas à partir un débat de plus sur la censure, ce roman en a déjà eu son lot selon moi. Celui-ci est basé sur un conte pour enfants qui est terrifiant à la base (une sorcière cachée dans une maison faite en bonbons pour attirer les enfants et les dévorer… come on!). Au lieu d’aller dans le cannibalisme, comme je m’y attendais, l’auteur va chercher l’horreur dans la religion et son versant satanique. Sans vouloir vous gâcher l’histoire, les deux pauvres enfants se font avoir par la façade rassurante d’une église et s’embarquent dans une histoire d’horreur. Dans la suite, Boucle d’Or, on découvre l’enchaînement des évènements dans une histoire remplie de confusion, d’incompréhension et de révélations.

#1: Raiponce – L.P. Sicard

L.P. Sicard sait nous prendre par les entrailles avec ces deux histoires qui se rencontrent. les deux histoires nous font grincer des dents avec le détail des sensations de nos personnages et leur manque de sens moral. La superficialité est bien amenée, comme étant un cadeau et une sentence à la fois, créant ainsi un débat interne sur ce qu’est la beauté et pourquoi nous la trouvons si importante. Le passé du vilain est recherché et ses motivations sont simples, mais sordides. Le rythme de l’histoire nous remplit d’adrénaline et sa plume qui se promène entre narration et poésie est superbe.

Et voilà! Un top 5 qui représente bien mes préférences dans ce genre littéraire. Des enjeux sociaux explorés, des vérités historiques exposées, des scènes de violence et de noirceurs recherchées et utiles et des personnages complexes.

Vous aurez remarqué que seuls 3 auteurs font partie de mon top 5: L.P. Sicard, Simon Rousseau et Yvan Godbout. En réalisant l’attention qu’ils avaient dans mon article, j’ai voulu choisir 5 auteurs pour diversifier, mais ce sont réellement les 5 romans qui m’on plût le plus.

Je vous invite à lire les romans qui auraient complétés mon top 8:

Le Joueur de Flûte d’Hamelin – Sylvain Jonhson

La Petite Sirène – Sylvain Jonhson

Le Vilain Petit Canard – Christian Boivin

J’ai si hâte que les deux nouveaux romans soit disponibles pour la commande en ligne!!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: