Rumpelstiltskin de Maude Rückstühl

La série des Contes Interdits m’a fait découvrir plusieurs auteurs québécois dont la plume m’impressionne sans cesse. Après avoir reçu mes deux petits nouveaux, je n’avais aucun doute sur lequel j’allais attaquer en premier. Ayant adoré le rôle de Rumpelstiltskin dans la série Once Upon A Time, j’étais surexcité de voir comment l’autrice le dépeignait dans son roman. Je vous présente mon opinion sur ce roman en gardant en tête que je ne suis pas autrice (pour l’instant hihi) et que, selon moi, chaque plume convient à certains lecteurs.

Ce que j’ai aimé

J’ai apprécié le fait que l’histoire commençait dans un autre pays. Un pays qui m’était inconnu, qui me semble cacher de nombreux mystères et légendes. J’avais l’impression que ça ajoutait à toute la bizarrerie de l’histoire. Un personnage mythique comme le petit lutin y prenait ancrage sans que cela ne soit trop forcé. J’ai aussi beaucoup aimé l’aspect de la folie qui était amenée par le personnage principal. Elle se demande d’abord si elle est folle au lieu de croire immédiatement à l’existence de ce fameux être diabolique. La complexité et la complémentarité des deux soeurs jumelles étaient intrigante, touchante et on y trouvait toute la naïveté souhaitée de la part d’enfants de cet âge.

Ce que j’ai moins aimé

L’histoire se déroule sur de longues années et j’avais l’impression de me faire pousser au travers des événements sans toutefois y trouver un fil conducteur assez solide pour bien saisir. Cet aspect m’a dérangé parce que l’histoire manquait de détails, de profondeur pour bien comprendre les personnages, les raisons de leur sort si terrible et même la provenance du lutin. J’aurais aimé être mieux encadré dans ma lecture en ce qui concerne les dynamiques des personnages. De plus, certaines scènes violentes étaient noyées dans des descriptions compliquées et semblaient sortir de nulle part.

Donc…

Sans faire partie de mes préférés de la série, je recommanderais ce roman pour les gens qui aiment les histoires mythiques venues d’ailleurs et qui cherchent quelque chose de plus qu’une histoire trash contemporaine.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: