Travailler les habiletés organisationnelles

Le début de l’année est arrivé et chacun chacune reçoit ses élèves pour la première fois. On pense que nos nouveaux enfants auront appris un système d’organisation, mais on se rend rapidement compte que soit ils n’ont pas appris la même, soit qu’ils n’en ont pas appris du tout ou qu’ils ont tout oublié durant le long été 2020…

Par quoi commencer pour que l’année se déroule bien? Est-ce que cela vaut vraiment la peine de leur apprendre les compétences de base de l’organisation? Quels impacts cela pourrait avoir?

Je vous parle ici des 5 habiletés organisationnelles que je travaille avec mes élèves, basé sur des recherches que j’ai faites rapidement et sur les connaissances apprises à l’école et sur le plancher!

Pourquoi travailler les habiletés organisationnelles?

Avant de me lancer dans l’explication du programme que j’applique, je dois vous expliquer le raisonnement derrière celui-ci. Tout d’abord, de bonnes habiletés organisationnelles favorisent une meilleure participation de l’élève dans son parcours scolaire, ce qui accentue sa réussite scolaire, son sentiment de compétence et ainsi son estime de soi. C’est presque de la magie!

De plus, pour l’enseignant, ça facilite la tâche sur le long terme puisque tous utilisent la même procédure, les mêmes codes, le même jargon. Les élèves ont donc droit à une enseignante plus reposée et plus disponible puisqu’elle n’est pas constamment en train de répéter à Alice de mettre son duo-tang rouge dans son cartable bleu tandis qu’elle dit le contraire à Jérémie.

La catégorisation

La catégorisation c’est d’être capable de classer les concepts, les mots, les idées dans les bonnes catégories et d’ainsi en faciliter sa compréhension et sa rétention. Les épreuves de lectures et de mathématiques sont donc plus faciles pour les élèves qui ont appris comment catégoriser de la bonne façon.

On peut enseigner les codes de couleurs pour la lecture, les notes de cours, les concepts dans une résolution de problèmes et dans l’organisation de son matériel scolaire. Si j’ai un conseil: afficher vos codes de couleurs OU ayez des aides mémoires dans les cartables correspondants. Plus le système est homogène dans la classe, plus les jeunes le comprendront.

La priorisation

La priorisation c’est d’être capable de classer en ordre d’importance et d’urgence des tâches à accomplir. Cette compétence doit être enseigner puisqu’il n’est pas logique pour tous les jeunes de faire ses recherches pour son projet d’éthique AVANT de travailler sur son affiche!

On peut utiliser des check-lists sur les bureaux des élèves, ou au tableau. Encore mieux, discuter avec les élèves de la procédure à adopter et de l’ordre de celle-ci pour leur faire développer cette compétence eux-mêmes!

La gestion du temps

Nous avons tous déjà vu un élève rempli de potentiel couler son épreuve de français écrit parce qu’il a mal géré son temps et n’a pas réussi à terminer sa version finale…

Donner des approximatifs aux élèves sur le temps à passer sur les tâches CHAQUE FOIS!!! Ils s’habitueront à voir les temps attribués à certaines tâches qui reviennent et s’en souviendront! Afficher une horloge et vous y référer, habituer les élèves à prévoir d’avance le temps d’une tâche.

Utiliser un agenda

Utiliser un agenda incorpore les 3 dernières compétences. Ils doivent catégoriser les tâches à faire, anticiper le temps prévu pour chacune et prioriser selon l’importance et l’urgence de chacune.

Au début, on doit le faire avec eux, mais pas seulement leur demander de copier un agenda au tableau. Faites les réfléchir sur quel devoir devrait aller à quel soit pour être prêt le mercredi, combien de soir ils doivent étudier pour le test d’univers social du vendredi, quel soir ils ont le temps de se voir pour travailler sur une présentation d’équipe.

Les élèves doivent apprendre à gérer leur propre horaire, même si cela prend plus de temps, au final, vous aurez moins de travail à faire!

Planification vers un but

Enfin, la planification vers un but permet aux élèves de se projeter dans l’avenir en utilisant toutes les compétences qu’ils auront développées et s’épanouir. Ils se sentent confiants, arrivent à catégoriser, prioriser, utiliser leur agenda et gérer leur temps. Ils ont donc tout ce qu’il faut pour identifier les étapes à suivre pour arriver à leurs objectifs et choisir des moyens en anticipant les difficultés qu’ils pourraient rencontrer.

Donc…

Donc voilà! Les jeunes ont besoin d’être bien organisé pour se sentir compétent à l’école! Si vous avez besoin de plus d’idées sûres comment travailler ses habiletés, visitez mes boutiques mieux Enseigner et Carrefour Pédagogique!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: